Association Canine du Haut Forez

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Blog

Aux Etats-Unis, des chiens « héros de guerre » ont été maltraités et abandonnés

Publié le 12 mars 2018 à 6:45
Un rapport du Pentagone rendu public le 1er mars 2018 révèle que les chiens en mission en Afghanistan entre 2010 et 2014 ont été injustement laissés à l�??abandon ou violentés �?� Nous dénonçons ces mauvais traitements infligés à ces auxiliaires canins qui ont servi sous les drapeaux outre-Atlantique. Ils ont risqué leur vie pour la patrie. Et pourtant�?� Le Pentagone vient de lever le voile sur de nombreux cas de maltraitance sur les chiens soldats à l�??issue des opérations militaires entre 2010 et 2014 en Afghanistan. Ce rapport montre que l�??Armée a échoué dans le programme d�??adoption de plus de 200 chiens détecteurs de bombes. A leur retour sur le sol américain, ces héros à quatre pattes ont été délaissés dans des chenils pendant près d�??un an sans soin, ni attention. De très nombreux manquements Tout au long de ses 60 pages, le rapport explique que le processus d�??adoption ou de transfert de ces chiens lancé par le département de la Défense (DoD) a été défectueux. « De 2000 à 2015, le DoD n�??a pas établi de listes prioritaires pour les candidats à l�??adoption », y est-il noté. Par ailleurs, de nombreux soldats étaient inaptes à l�??adoption de ces chiens dont ils s�??occupaient lors des opérations. « Certains chiens sont restés dans des chenils pendant 11 mois », établit le rapport. D�??autres ont été maltraités par des maîtres violents avant d�??être laissés à l�??abandon. Il y aurait aussi eu des cas d�??euthanasie. Le traitement de ces héros de guerre est d�??autant plus condamnable que ces auxiliaires canins ont vécu des situations très périlleuses aux côtés des soldats américains. La formation des chiens soldats mise en cause Pire, plusieurs lois édictées par le Pentagone sur la formation et le traitement de ces héros canins n�??ont pas été respectées. Le rapport indique que les animaux ont été fournis par des sous-traitants privés alors qu�??ils auraient dû être formés et distribués par le 341e escadron de l�??Air Force, ce qui n�??a manifestement pas été le cas. Interrogé sur ces dysfonctionnements, l�??escadron n�??a pas souhaité répondre aux questions de 30millionsdamis.fr. L�??Armée américaine compte 1 600 chiens soldats. Ces derniers sont utilisés à la fois sur le théâtre d�??opérations, mais aussi pour aider les vétérans à leur retour de mission. On dénombrerait un chien pour trois soldats américains ayant servi en Afghanistan. L�??Armée américaine ne serait pas beaucoup plus attentive envers les maîtres... Les Etats-Unis ont déjà été mis en cause à maintes reprises pour le manque de suivi et de soutien envers ses vétérans entraînant des drames personnels et des séquelles psychologiques graves. En France, un processus rigoureux En France, c�??est le 132e bataillon cynophile qui est responsable du recrutement des chiens destinés aux trois armées (Air, Terre, Mer). 232 chiens ont ainsi été formés en 2016 tandis que plus de 345 ont intégré l�??Armée en 2017. Les animaux font l�??objet d�??une première sélection où les qualités caractérielles sont évaluées. Ils sont ensuite dirigés vers le 132e bataillon cynophile et y effectuent une visite d�??incorporation. Ils sont suivis par un vétérinaire. Les chiens qui ont fait l�??objet d�??une sélection sont mis en quarantaine pendant 28 jours afin de suivre le protocole de vaccination. Ils sont enfin formés dans leur future spécialité d�??intervention ou d�??olfaction. Un chien militaire est engagé en moyenne pendant 6 ans. Lors de sa retraite, il peut être adopté par son maître et compagnon de mission. En 2016, 30millionsdamis.fr s'est intéressé de près à ces chiens héros travaillant dans les différentes unités cynophiles de l'armée ou du RAID. Amitiés cynophiles, Le Président

Catégories : Honte

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires