Association Canine du Haut Forez

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Blog

Education du chien à la propreté

Publié le 12 février 2018 à 5:10
Les raisons pour lesquelles votre chien est malpropre : Il faut savoir qu'il n'est pas naturel pour un animal de se retenir pour éliminer à un autre moment, à un autre endroit. Il fonctionne sur le principe « j'ai besoin, je fais ». Un apprentissage parfois long (et plus délicat qu'on ne le croit) doit être mis en place. Le chien a une capacité limitée à se retenir. Il doit pouvoir sortir faire des besoins au strict minimum deux fois par jour, mais de préférence au moins trois à quatre fois par jour. Des moments sont plus propices aux éliminations : après un repas, une sieste et un jeu. Origines possibles de la malpropreté de Jade : - Jade ne supporte pas la solitude (surtout en absence de son être d'attachement). - Jade est très soumise et craintive, n'a pas confiance dans les autres (humains ou animaux) et tout contact avec des tiers lui font lâcher quelques gouttes en signe de soumission. - Jade n'a pas conscience de son statut de chien adulte et reste dans un état infantile. Son cerveau n'a alors pas « enregistré » sa capacité à gérer sa vessie et ses sphincters. - Jade est victime de peurs incontrôlables liées à son passé affectif qui l'empêchent de faire ses besoins dans des conditions normales. - Jade désire attirer encore plus votre attention et le fait de vous voir nettoyer en sa présence ses mictions la rassure. Les erreurs à ne pas commettre. Lorsque l'on vit en maison et qu'on souhaite apprendre la propreté à son chien, il ne faut pas faire les erreurs suivantes : Faire sortir le chien seul dans le jardin Ne pas récompenser son chien lorsqu'il fait dehors Le punir lorsqu'il fait ses besoins dans la maison. Les bases d'une bonne acquisition de la propreté chez le chien Les moments propices : �?� dès le levé, �?� après les repas, �?� après les séances de jeux, �?� avant d�??aller se coucher. - Sortez le plus souvent possible votre chien dehors - Accompagnez-le dans le jardin et restez avec lui - Lorsqu'il fait ses besoins, dites « OUI » puis récompensez-le avec une friandise (temporairement et avec parcimonie) ou en jouant avec lui. - Il est préférable d'employer dès le début des récompenses sous forme de félicitations bien dosées pour ne pas envahir le chien par des vocalises intempestives. - Il faut notamment attendre qu'il ait fini et ne pas lui « sauter dessus » en le surexcitant. - Restez encore un moment dehors avec lui, puis rentrez ensemble. - Pour lui apprendre la propreté, aucune violence n'est nécessaire, inutile de punir. On ne puni pas un chien qui fait ses besoins car c'est naturel. Comment réagir face à un accident ? Ne le grondez pas ! C'est anti-productif ! Si le chien a éliminé en votre absence : Restez neutre Invitez gentiment et joyeusement le chien dans une autre pièce et nettoyer hors de sa présence. Si vous le grondez, il associe la punition à l'action qu'il était en train de faire au moment où a lieu la punition (dormir dans son panier, etc.), ce qui n'est pas l'effet désiré. Si le chien élimine en votre présence : Restez toujours neutre. Ne le regardez pas (sinon cela signifie pour lui que vous êtes intéressé par ce qu'il fait et l'incite à recommencer) et tournez les talons. S'il y a un accès sur l'extérieur, dirigez vous vers la sortie sans précipitation et une fois à la porte invitez votre chien à sortir sur un ton enjoué pour qu'il termine d'éliminer dehors. Même s'il n'y fait que les dernières gouttes, cela suffit pour en profiter et le féliciter. Le nettoyage se fait toujours en son absence. Les promenades avec votre chien Vous devez les organiser en deux temps. Dans un premier temps, choisissez des lieux calmes, peu stimulants et conservez les (la nouveauté est d'emblée stimulante) Le chien est alors dans les meilleures conditions pour se soulager et vous pour effectuer l'apprentissage. Laissez le faire plusieurs éliminations afin de s'assurer qu'il s'est bien vidé (un seul pipi ne suffit jamais) Dans un deuxième temps, promenez vous dans des lieux plus stimulants où notamment votre chien pourra rencontrer d'autres congénères. Attention : évitez les lieux trop stimulants comme les marchés où le chien pourrait avoir peur et développer des aversions. Cela a deux avantages : tout d'abord vous favorisez la socialisation de votre chien et donc sa stabilité émotionnelle. De plus, il apprend qu'après avoir éliminé dehors c'est la « récréation ». Beaucoup de chiens ayant compris que « après la crotte, la promenade est finie » se retiennent pour prolonger le plus possible la promenade jusqu'à ne rien faire du tout. Ils rentrent alors parce que le propriétaire s'est découragé ou n'a plus le temps et éliminent dans la maison (quand ils ne peuvent plus se retenir) Outres les désordres sur le tapis, cette situation a des conséquences graves sur la santé du chien (problèmes intestinaux et rénaux) Les supports Faites attention à diversifier les supports sur lesquels vous proposez à votre chien d'éliminer. Il faut éviter qu'il n'apprenne à faire ses besoins sur un substrat particulier car il pourrait ensuite être inhibé pour éliminer sur d'autres supports, ce qui pourrait devenir ennuyeux si d'avenir vous ne rencontrez plus ce substrat durant vos promenades (déménagement, travaux publics) . Pour Jade changer régulièrement la serpillière intérieure par un vieux torchons ou une serviette de toilette hors d'usage. Il est indispensable de lever le rituel dans la maison pour le remplacer par un rituel dans le jardin. Attention tout de même, votre chien n�??est pas un chat et a besoin de sortir pour faire ses besoins à l�??extérieur. Quelques astuces �?conomisez vos nerfs : En attendant que votre chien n'ait acquis la propreté, il est tout à fait envisageable de limiter l'accès aux moquettes, tapis ou parquets sans l'enfermer dans une cage. Vous pouvez le laisser vivre majoritairement dans les parties carrelées (ou avec lino) et ne lui proposer l'accès aux pièces « à risque » qu'aux moments les « moins à risques » (après les promenades) Attention à la période estivale ! L'été, une porte perpétuellement ouverte peut poser des problèmes. Cela peut entraîner chez le chien une confusion entre l'intérieur et l'extérieur et une autogestion de sa propre élimination sans apprendre à se retenir : « j'ai envie, je fais » (dehors, mais c'est tout à fait fortuit) Les premières joies des propriétaires partent avec le soleil : dès que la porte est refermée, le chien continue à faire ses besoins quand il a envie mais cette fois-ci dans la maison�?� ET SURTOUT, BON COURAGE Amitiés cynophiles, Le Président

Catégories : Conseils

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires